Teamcyclisme 2015


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 David Boucher: Interview

Aller en bas 
AuteurMessage
Mannenkenpis
Langue pendue


Nombre de messages : 262
Date d'inscription : 01/01/2010

David Boucher: Interview  Empty
MessageSujet: David Boucher: Interview    David Boucher: Interview  Icon_minitimeJeu 20 Jan 2011 - 15:13

David Boucher: "c’est le public qui fait vivre le vélo"

En 2011, David Boucher roulera pour la formation Omega Pharma Lotto, aux côtés de Philippe Gilbert, Jurgen Van den Broeck et André Greipel. Le sympathique coureur nous a accordé une interview en cette période hivernale.

Nous sommes heureux de vous la faire découvrir ce lundi. Bonne lecture à tous!


Infosports.be: Bonjour, David Boucher, comment allez-vous? Pouvez-vous nous donner des nouvelles de votre papa, fauché par une voiture? Comment va-t-il?

David Boucher: Mon papa va beaucoup mieux. Mordu de vélo, il a déjà rechaussé les chaussures et enfourché son vélo...


Infosports.be: Vous avez signé un contrat chez Oméga-Pharma après avoir passé 4 ans au Crédit Agricole Belge. Quels souvenirs gardez-vous de ces années passées avec Gérard Buelens?

David Boucher: De très bons souvenirs et très bons conseils de Gérard. Il est devenu un ami et non plus un manager d’équipe pour moi. Cela a été une bonne expérience de rester et pouvoir montrer aux jeunes ma façon de rouler. En espérant que mes attaques les inspireront pour la suite.

L’équipe Landvouwkrediet est une bonne équipe formatrice et une équipe idéale pour les anciens très bons pros pour finir leur carrière en faisant apprendre les néo-pros.


Infosports.be: Avez-vous eu des autres propositions d’équipes Pro-Tour? Qu’est-ce qui a influencé votre choix vers Omega Pharma?

David Boucher: J’ai eu des autres opportunités mais je voulais vraiment intégrer cette équipe que j’admire depuis très jeune. Je voulais également rejoindre cette formation et structure car je connais de nombreuses personnes de l’encadrement, dont Dirk Dewolf.


Infosports.be: Quel sera votre rôle au sein de l’équipe de Philippe Gilbert?

David Boucher: Mon rôle sera d’épauler Philippe Gilbert le plus loin possible, et de temps à autres Greipel. Dans certaines courses où il y aura des contres-la-montre, j’aurai sans doute carte blanche.


Infosports.be: Quel est votre programme de courses pour l’année 2011? Est-ce que le Tour de France fait partie de vos objectifs?

David Boucher: Je commencerai ma saison au Qatar et à Oman. J’enchainerai avec Het Volk , le GP Samyn, les 3 Jours de Flandres et les classiques flandriennes.

Pour le Tour de France, les places sont chères et je m’en remets à la décision de l’équipe. Il n'y a que 9 places. Sachant que Van den Broeck a besoin de grimpeurs, qui sont au nombre de trois dans l’équipe, et que Greipel a besoin de son train, soit 4 coureurs, et encore Phil qui hésite à participer. Donc il ne reste pas beaucoup de choix.


Infosports.be: On vous connait pour vos échappées au long cours. Vous avez le même profil que Jacky Durand avec un palmarès moindre. Les oreillettes n’ont-elles pas anéanti toute chance de remporter des courses importantes dans le cyclisme actuel pour les baroudeurs?

David Boucher: Sans doute oui, mais je pense que sans oreillettes le peloton gèrerait autrement. Il laisserait moins de temps d’avance aux échappées... Donc je ne pense pas que cela aurait beaucoup changé, sauf peut être dans le final.


Infosports.be: Vous êtes né à Maubeuge, en France, et vous habitez en Belgique. Comment expliquez-vous qu’à quelques kilomètres des monts flandriens peu de cyclistes français se spécialisent dans les flandriennes?

David Boucher: La mentalité du cyclisme français est totalement diffèrent de celle du cyclisme belge. Moi, mes origines familiales sont belges. Donc je me suis toujours senti plus belge, ce n’est qu’un retour aux sources, et la France a bien forcé mon choix.


Infosports.be: Qu’est-ce qu’une échappée idéale pour aller au bout? Parlez-nous du Davidomètre?

David Boucher: L’idéal, c'est cinq coureurs maximum, et une collaboration parfaite et complète jusque dans les 2 derniers kilomètres.

Le Davidomètre a atteint 2197km en 2010 et je pense que cela est le record, ou tout du moins mon record. Je ne tenterai plus à l’avenir d’augmenter celui-ci.

NDLR: Le principe est simple: David calcule le nombre de kilomètres qu'il fait en échappée chaque année. Il appréciait beaucoup Jacky Durant, et a donc lancé le Davidomètre. L’idée a été lancée en 2006 mais comme il n’avait alors pas presté beaucoup de kilomètres. Pour 2007, David a parcouru 1786 kilomètres d’échappée, alors que le record détenu par Jacky Durand était de 2000 kilomètres. En atteignant 2197 kilomètres en 2010, David Boucher a donc battu le record de Jacky Durant.


Infosports.be: Tu as été un des premiers coureurs à partager ton quotidien sur un skyblog, avant l’invention de Facebook et de Twitter. Est-ce que c’est important de communiquer avec ses supporters et de leur faire découvrir un peu les facettes du cycliste?

David Boucher: Je pense que c’est important car c’est le public qui fait vivre le vélo. Moi je ne me sens pas autrement qu’un autre et je reste les pieds sur terre. Je ne refuserai jamais à quelqu’un un autographe ou une photo. Dans la limite du raisonnable évidemment.


Infosports.be: Quel coureur vous a le plus impressionné dans votre équipe et dans le peloton?

David Boucher: Sans hésitations j’admire deux coureurs de ma génération: Sven Nys, un modèle de professionnalisme, et Cancellara pour sa maîtrise et sa force. J’ai eu d’autres idoles étant jeune mais c’était avec des yeux d’enfant.


Infosports.be: Quel est le meilleur souvenir de votre carrière?

David Boucher: Mes échappées au Tour de Flandres et le port du maillot de leader à Dunkerque.


Infosports.be: Dans ton ancienne équipe, y a-t-il des coureurs que tu vois percer au plus haut niveau dans les prochaines années?

David Boucher: Non, franchement pas. Je pense que seul Baptiste Planckaert a de grandes possiblités. Il doit les exploiter à fond et ne pas croire que tout est acquis. C’est un bon coureur et je crois en lui.


Infosports.be: Nous sommes en période hivernale pour les cyclistes. Donnez-nous des conseils pour aborder un printemps en pleine forme. Quelles sont les bases à avoir au niveau du kilométrage, du type d’entrainement ou de la musculation?

David Boucher: Renfort musculaire, natation avant décembre puis une bonne base de fond. Ensuite, travailler la force, le rythme, et enfin compter sur les premières courses pour acquérir la forme optimale.


Les questions de nos lecteurs:

Alban Lorenzini: Monsieur Boucher, utilisez-vous un capteur de puissance pour vous entraîner? Si oui, avez-vous progressé plus qu'avec un entrainement traditionnel (cardio) à volume égal? Si non, pourquoi?

David Boucher: Je m’entraine depuis 1 mois avec un capteur de puissance et un cardio. Avant pas. Je pense que c’est plus profitable avec, car on sait contrôler toutes les données essentielles. Mais il est important de ne pas oublier les sensations personnelles.


Ludovic Capelle: David Boucher est-il heureux de ne plus devoir préparer de "Lunch packet" pour aller à 6h du matin à L'AC Drogenbos?

David Boucher: C’est sûr que c’est mieux, mais c’est le choix d’une équipe et le règlement interne. Donc il faut s’y plier.


Un petit questionnaire à choix multiples:

1) La préparation idéale pour arriver sur les flandriennes?
a. Gp de la Marseillaise - Etoile de Bessège - Tour Méditerranéen
b. Tour du Qatar - Tour d’Oman

Réponse: je ne sais pas, cette année je vais essayer le Qatar. Je pense que c’est mieux car il y a plus de rythme.


2) Dans une échappée, tu préfères:
a. Les cadors de types Tom Boonen - Filippo Pozzato - Juan Antonio Flecha
b. Des rouleurs de type Jens Voigt – Niki Trepstra - Sébastien Rosseler
c. Des jeunes coureurs inexpérimentés

Réponse: B et C.


3) Plutôt:
a.Tour des Flandres
b.Paris Roubaix

Réponse: Le doublé!


4) Votre rêve:
a. Victoire sur une classique du Nord
b. Victoire sur le Tour de France
c.Autres

Réponse: toutes les victoires sont bonnes à prendre.


5) Boyau ou pneu?

Réponse: en chrono boyau, et en ligne pneu.


Le "J'aime/j'aime pas" de David Boucher:

- Profession / Etudes: Tout pour gagner sa vie
- Loisirs en dehors du sport: Promener mon chien, shopping avec ma femme, jouer avec mon fils
- Plat préféré: Frites - steak au poivre
- Boisson préférée: Eau plate et Leffe blonde
- Film culte: Rocky 4 contre Ivan Drago et les fims d’horreur, Saw, Hostel, etc...
- Ville préférée en Belgique et à l’étranger: Saint-Trond pour sa simplicité et Hasselt. A l’étranger je ne me sens pas chez moi alors je n’aime pas sauf en famille
- Sportif préféré (dans et hors cyclisme): Sven Nys, et hors du cyclisme les biathlètes en général


http://www.infosports.be/v2.0/articles_sports/cyclisme/interviews/article_david_boucher_c_est_le_public_qui_fait_vivre_le_velo by Mannenkenpis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
David Boucher: Interview
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» David Villa & Basket
» Un air de déjà vu non ? [PV: Charlene David]
» Caspar David Friedrich (1774-1840)
» Interview avec CM Punk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teamcyclisme 2015 :: Actualité cycliste-
Sauter vers: