Teamcyclisme 2015


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Guillaume prebois, le Tour a l eau claire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Guillaume prebois, le Tour a l eau claire...   Mer 25 Juil 2007 - 22:12

Etape hier:

Guillaume Prébois : "En 9 h 12 de vélo, je n'ai pas vu une seule inscription sur la route en faveur de Rasmussen ou de Contador"
LEMONDE.FR | 25.07.07 | 11h02 • Mis à jour le 25.07.07 | 20h23



Guillaume Prébois a décidé de faire le Tour de France une journée avant la course officielle. Chaque jour, il raconte son "autre Tour". Mardi 24 juillet, dans les Pyrénées, il a effectué l'étape menant d'Orthez au col d'Aubisque.

Je le savais. Mon corps, discipliné par des mois de vie ascétique, ne m'a pas trahi en un jour aussi important. J'avais l'angoisse du bachelier le matin en avalant mon bol de céréales mais personne ne pouvait comprendre mon drame personnel, ma crainte d'échouer à l'examen suprême, de craquer si près du but. La diarrhée, une tendinite ou un maudit mal de jambes ne pardonnent pas sur 219 km dans les Pyrénées.


La plus longue journée de l'Autre Tour a débuté par la perquisition de notre voiture à la sortie du péage autoroutier d'Orthez : "Éteignez le moteur et présentez vos papiers", a ordonné le douanier. Il lui a suffi de renifler un flacon d'huile de massage à l'arnica pour nous laisser repartir. Pour combattre ce léger écœurement devant l'avenir que l'on appelle pessimisme, je suis monté sur mon vélo avec un esprit guerrier, le couteau entre les dents, pas rasé, avec la fougue d'un Dimitri Karamazov et l'ambition d'un Julien Sorel.

Je me suis battu avec la pente verticale du col du Port de Larrau, une montagne qui ressemble à un immense flanc à la pistache décoré par un bitume couleur réglisse. Je suis resté concentré dans la traversée de la Navarre dépeuplée, hérissée de sapins d'un vert slovène, puis j'ai bataillé vent de face sur le Col de la Pierre Saint-Martin. Le temps se dilatait, tout se déformait autour de moi, mon pédalier fondait comme une montre molle de Dali.

Oui, il me fallait être agressif, attaquer pour ne pas reculer. Les rayons de mes roues brillaient comme des poignards dans la subtile luminosité béarnaise. Confronté aux pourcentages terrifiants (12% sur 4 km) du Col de Marie-Blanque, j'ai encore accéléré en repensant à ce que m'avait confié un jour Marco Pantani : "Je monte vite les cols pour que la souffrance dure le moins longtemps possible."

En 9 h 12 de vélo, je n'ai pas vu une seule inscription sur la route en faveur de Rasmussen ou de Contador. Qui peut, qui veut, s'identifier avec des robots ? Le public, assis dans l'humidité crépusculaire, souvent sous des tentes de fortune, désabusé, attend désormais la course plutôt que les coureurs. Sur l'Aubisque, les chaussures jaunes de Fabio m'ont servi de repère pour avancer dans la ouate nuageuse. Au sommet, j'ai bien cru voir la Tour Eiffel au loin. Paris se rapproche.







EXAMENS DU MATIN À 07 h 40:

Fréquence cardiaque au réveil : 53 battements par minute.

Tension artérielle : 130/80.

Poids après miction : 70 kilogrammes.

Indice de masse corporelle = 20,14.

Fatigue = 4/10 sur l'échelle (Echelle de 0 à 10 ; 0 = pas de fatigue).

Sommeil : couché à minuit, levé à 07 h 30. Sommeil de bonne qualité, mais toujours des douleurs musculaires à la limite de la crampe, et ce depuis plusieurs jours.

Hémoglobine : 15,8 g/dl.

Hématocrite : 44 %. L'hématocrite a toujours été plus élevée le lendemain du jour de repos, à recontrôler et comparer avec les prochaines mesures.


Entre la fin de l'étape du 22 juillet et le départ du 24 juillet à 10 h 30, Guillaume a bu 4,5 litres d'eau + 600 ml de jus d'orange + 330 ml de Coca-Cola : soit environ 5,5 litres de boissons.




ETAPE :

Départ tardif, vers 10 h 30.

Durée de l'étape : 9 h 12.

Vitesse moyenne : 23,7 km/h

Température : 19°. Le temps était idéal pour de tels efforts, Guillaume ne supportant pas trop la chaleur. En haut des cols, il faisait tout de même très froid.

Energie dépensée approximativement sur l'étape : 6 700 kcal.

Puissance moyenne enregistrée : 200 Watts. Guillaume Prébois aurait pu aller un peu plus vite dans les cols, mais il restait au rythme de son coéquipier Fabio Biasiolo.

Fréquence cardiaque moyenne : 131 battements par minute.
Fréquence cardiaque maximale : 162 battements par minute.


Boissons : prise de 7 bidons sur l'étape, soit 3,5 litres.

Arrivée vers 20 heures.




ARRIVEE :

Tension artérielle : 110/80 à l'arrivée. Tension artérielle au couché : 125/80

Fréquence cardiaque : 80 battements par minute une heure après l'arrivée.

On est arrivé à l'hôtel vers 22 heures, on a fini de manger à minuit.

Il s'est couché vers 3 heures cette nuit pour terminer son travail de journaliste.

Poids : 68,5 kg


Indice de masse corporelle = 19,70


PETIT DÉJEUNER :

- 2 compotes de pomme: 200 grammes.


- Pain : 92 g.

- Pain au chocolat : 29 g.

- Croissant : 29 g.

- Beurre : 10 g.

- Camembert : 32 g.

- Miel : 30 g.

- Œufs brouillées : 2 œufs.

- Yaourt nature ½ écrémé : 100 g.


-Céréales nature : 30 g.

- Sucre roux : 5 g.


- Confiture de myrtille : 10 g.




ÉTAPE :

- Bidons énergétiques : 3.


- Bidons eau + sirop d'orange : 4.


- 2 barres énergétiques.


- 2 pots de miel + gelée royale.


- 1 sandwich : pain 31 g. + jambon blanc 36 g.


- 1 sandwich : pain 26 g. + salami 40 g.


- 1 sandwich : pain 24 g. + jambon 23 g. + petit Suisse 22 g.


- 1 Banane.


- Cacahuètes : 150 g. environ.


- Ananas séchés : 3 morceaux.


- Bananes séchées : 3.


- 1 Sandwich : pain 35 g. + 3 tranches de Mortadelle (poids : 42 g.)


- 1 Sandwich : pain 31 g. + 1 tranche de blanc de poulet de 38 g.




ARRIVÉE :

- 1 cornet de glace à la vanille




DÎNER :

- jus de pomme / orange bio sans sucre ajouté : 5 verres.


- pain : 118 g.


- gruyère : 59 g.


- pâtes Macaroni : 454 g.


- sauce bolognaise : 130 g.


- 10 grammes de parmesan râpé.


- Epinards : 177 g.


- steak de bœuf : 157 g.


- Flageolets : 30 g.


- Dessert : 1 part de gâteau pâtissier : 100 g.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-676968,36-938919@51-932155,0.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Guillaume prebois, le Tour a l eau claire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guillaume prebois, le Tour a l eau claire...
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» Permission méritée [Claire]
» La Tour du Savoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teamcyclisme 2015 :: Divers-
Sauter vers: