Teamcyclisme 2015


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Topic: Hommage aux coureurs disparus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patrfcl
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5653
Age : 34
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Mer 18 Juil 2007 - 7:07

Le cyclisme est un sport très dangereux où les coureurs mettent leur vie en danger tous les jours.
Pour ne pas oublier ses grands champions morts de leur passion, j’ai pensé qu’un topic leur étant entièrement consacré pouvait être une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rfcliege.be/
Patrfcl
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5653
Age : 34
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Mer 18 Juil 2007 - 7:09

Pour commencer, et comme en juillet 2005 (les anciens s’en souviennent, même si le topic a été effacé depuis), je vais parler de Fabio Casartelli, mort il y a jour pour jour 12 ans dans la descente du col du Portet d’Aspet.

Cependant, cette année avant de parler de Casratelli, je vais remettre le contexte de l’époque afin que tout le monde, même ceux n’ayant pas suivi ce Tour 1995 puisse s’y retrouver plus aisément.


***********************************************************************


Fabio Casartelli, champion olympique 1992, grand espoir du cyclisme italien est décédé tragiquement il y a jour pour jour 12 ans dans la descente du col du Portet D’Aspet dans un secteur tristement prémonitoire (celui de l’homme mort) à l’âge de 24 ans.

Casartelli participait à son second tour consécutif après une expérience plutôt mitigée en 1994 au sein de l’équipe ZG Mobili (abandon dès la 7ème étape).

Depuis son titre olympique de 1992, il éprouvait beaucoup de difficultés à confirmer tous les espoirs placés en lui, d’ailleurs, et c’est l’ironie du sort Casartelli, ne devait pas participer à ce tour et ce n’est qu’à l’avant-veille de celui-ci qu’il intégra la sélection Motorola.


***********************************************************************

Un tour 1995 à l’image des quatre précédents

Au cours de l’épouvantable prologue de St Brieuc, sous des trombes d’eau et en soirée, où l’on vit la terrible chute du favori Chris Boardman (Gan), c’est à la surprise générale le français Jacky Durand (Castorama), profitant d’un départ sur route sèche qui remporta la mise.

Miguel Indurain (Banesto) lui, ne laisse que des miettes à ses adversaires dans ce tour….

Dès la 7ème étape (Charleroi-Liège) il s’échappe en compagnie de Johan Bruyneel (ONCE) devant lequel il s’incline au sprint.

Le lendemain, il met déjà tout le monde d’accord lors du contre la montre (Huy-Seraing) qu’il gagne devant Bjarne Riis (Gewiss-Ballan) reléguant le pauvre Alex Zülle (ONCE) à près de 4 minutes.
Zülle devra finalement se contenter de la 2ème place finale et d’une étape à la Plagne.


Chez les autres leaders : Richard Virenque (Festina) lui ne pense qu’à ses pois rouges et à un show dans la montagne, le tout jeune Marco Pantani (Carrera) après ses victoires à l’Alpes d’Huez et à Guzet neige montre qu’il est un potentiel vainqueur de tour, tout comme Bjarne Riis, Ivan Gotti (Gewiss-Ballan), Alex Zülle (Once) et Fernando Escartin (Mapei-GB).

Laurent Jalabert s’affirme aussi comme un potentiel vainqueur et le 14 juillet 1995 « JaJa » (Once) fait vibrer le cœur de ses compatriotes en s’imposant sur l’aérodrome de « la Grande Vadrouille », à Mende.


A l’inverse, les Chiappucci (Carrera), Rominger (Mapei), Jaskula (AKI) comprirent cette année là qu’ils ne gagneraient jamais ce Tour.


Au niveau des sprinteurs : Cipo’ (Mercatone Uno-Saeco), Erik Zabel (Telekom), Jeroen Blijlevens (TVM), Abdoujaparov (Novell), Jan Svorada (Lampre-Panaria), Jaja (Once) et Fabio Baldato (MG) se disputent les victoires.

Les autres petites équipes du peloton : Brescialat, Lampre-Panaria, Lotto, Aki, Castorama (qui correspond à l’actuelle Cofidis), Novell (actuelle Rabobank), Chazal (actuelle AG2R), Gan (actuelle Crédit Agricole) Polti, Motorola (actuelle Discovery) faisaient de leur mieux pour briller tandis que la Kelme emmenée par le futur vainqueur de la combativité, Hermann Buenahora anime les étapes de montagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rfcliege.be/
Patrfcl
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5653
Age : 34
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Mer 18 Juil 2007 - 7:11

Mardi 18 juillet 1995

Le peloton s’apprête à vivre une journée particulièrement difficile en fonction de la difficulté de cette 15ème étape reliant St Girons à Cauterets.

6 cols sont au programme : Portet d’Aspet, Menté, Peyresourde, Aspin, Tourmalet pour finir au sommet de Cauterets – Crète du lys.
.
Le maillot à pois Richard Virenque, la maillot vert Laurent Jalabert, l’éternel Claudio Chiappucci, le remuant Bjarne Riis, les suisses Tony Rominger et Alex Zülle, le nouveau prodige italien Marco Pantani, les Hermann Buenahora, Fernando Escartin et Ivan Gotti espèrent encore faire vaciller l’équipe Banesto de manière à enfin faire tomber le roi Miguel à Cauterets.

La course démarre lentement, la Banesto contrôle gentiment la course, les grimpeurs se réservant pour la suite ; le soleil est présent, il fait chaud tout semble prêt pour que les spectateurs se délectent d’un spectacle inoubliable.

Après ¾ heures de course, vers 11H50, le peloton aborde tranquillement le col du Portet D’Aspet qui n’est pas très dangereux, les coureurs basculent ensuite un à un vers la descente… et puis….



Km 34, le ciel s’endeuilla

Et puis…. la voix de Radio Tour résonne dans les oreilles des personnes suivant la course : « Chute ! Chute ! Motorola, Museeuw, Perini »...

Cette chute collective survenue dans le premier virage de la descente entraîne plusieurs coureurs, Johan Museeuw (Mapei), Giancarlo Perini (Brescialat), Dirk Baldinger (Polti), Julio-César Aguirre (Kelme), Erik Breukink (ONCE), mais aussi le pauvre français Dante Rezze (AKI), projeté dans le ravin.

On peut voir aussi un coureur qui gît inconscient couché sur le côté en position foetale, les jambes recroquevillées légèrement vers le haut, la tête couchée sur le macadam rougit par le sang.
Il s’agit de l’italien Casartelli portant le dossard n°114 qui vient de se fracasser la face contre le sol ou un des parapets en béton délimitant le premier tiers de la descente.

Fabio Casartelli perfusé et ventilé est immédiatement conduit en ambulance jusqu’au bas du col puis emmené en hélicoptère vers l’Hôpital de Tarbes.

Le diagnostique du Docteur Porte est consternant :

« Un enfoncement énorme au niveau nasal, de multiples fractures au niveau du crâne, une hémorragie nasale et buccale considérable »

Même le port d’un casque n’aurait rien changé.


Malgré ce diagnostique terrible, Fabio se bat jusqu’au bout !
Plongé dans le coma, il est victime de plusieurs arrêts cardiaques lors de son transport en hélicoptère puis revient au souffle mais ses blessures et les dégâts cérébraux sont beaucoup trop graves.

Sa volonté de vivre ne suffit pas et il perd sa bataille contre la mort en succombant vers 14 heures à l’hôpital de Tarbes plongeant du même coup, sa famille et le milieu de la petite reine dans la consternation et la tristesse la plus totale.

On avertira la plupart des coureurs du drame après l’arrivée pour éviter l’effet « brise jambe », la victoire de Virenque devant Chiappucci et Buenahora apparaissant d’une grande futilité devant ce tel drame !



Une étape de deuil en hommage à Fabio

L’étape suivante entre Tarbes et Pau est neutralisée par le peloton en souvenir de Fabio.

Abasourdit et frappé d’une énorme tristesse, le peloton roule groupé et à allure très lente, tel un cortège funèbre pour rendre hommage à Casartelli lors de l’étape reliant Tarbes à Pau.

A 1 km de l’arrivée, le peloton laisse quelques mètres d’avance à l’équipe Motorola formée par Lance Armstrong, Frankie Andreu, Steve Bauer, Alvaro Mejia, Stephen Swart et Andrea Peron (son compagnon de chambre).


L’émotion est à son paroxysme, les commentateurs pleurent, la plupart des spectateurs ont les yeux rouges de tristesse.



Deux indexes pointés vers le ciel, en direction de son ami


48 heures plus tard, le jeune américain Lance Armstrong remporte l’étape reliant Montpon Ménestérol à Limoges devant Ferrigato (Telekom) et Ekimov (Novell) montrant une force et une volonté exceptionnelle.

Le texan dira à l’arrivée : «Aujourd'hui, je n'étais pas seul à pédaler, Fabio m'accompagnait durant toute l'étape, c'était une impression de force extraordinaire»
.
Le journaliste Foglia écrira ces quelques lignes pour résumer ce qui s’était produit.

« Un doigt pointé au ciel, le texan Lance Armstrong a dédié sa victoire à l’absent, Armstrong est le leader de l’équipe Motorola à laquelle appartient Fabio Casartelli. Décidément, ce tour qui nous a plongés dans le drame il y a trois jours, ne nous lâche plus les tripes (…)

Il y a avait bien des yeux rouges à l’arrivée :

-Pourquoi pleurez-vous madame ?
-Pour la même raison que vous. »


La vie continue

Bien sûr la vie ne s’est pas arrêtée ni pour nous, ni pour le reste du peloton le 18 juillet 1995. Erik Zabel remportera l’étape de Bordeaux, l’ouzbek Djamolidine Abdoujaparov l’étape des Champs-Élysées et Miguel Indurain son dernier Tour.
Même si par respect envers Casartelli, les facéties habituelles du début de la dernière étape n’eurent pas lieu.

Après ce terrible tour, de nouveaux champions apparaîtront aussi : Jan Ullrich, Damiano Cunego, Alexandre Vinokourov, Andreï Kashechkin, Alejandro Valverde, Danilo Di Luca, Paolo Bettini, Ivan Basso, Tom Boonen, Filippo Pozzato, Oscar Sastre, Christophe Moreau, Alberto Contador, Levi Leipheimer, Cadel Evans, Thor Hushovd,….

Malheureusement, ce tragique évènement ne peut pas nous faire oublier d’autres décès sur d’autres routes ou dans d’autres circonstances tout aussi tragiques :

Manuel Sanroma (Tour de Catalogne - Juin 1999 à 22 ans),
Ricardo Otxoa (entraînement - Février 2001 à 26 ans),
Denis Zanette (chez son dentiste - Janvier 2003 à 32 ans),
Andreï Kivilev (chute à Paris-Nice - Mars 2003 à 32 ans),
Fabrice Salanson (dans sa chambre d’hôtel de Dresde- Juin 2003 à 23 ans),
Lauri Aus (entraînement en Estonie - Juillet 2003 à 32 ans),
José Maria Jimenez (Décembre 2003 à 31 ans ),
Marco Pantani (14 février 2004 à 34 ans),
Alessio Galetti (crise cardiaque - Subida Naranco 2005 à 37 ans),

Et plus récemment Isaac Galvez (26 novembre à Gent à 31 ans), et encore tant d’autres rappelant que l’espace entre la vie et la mort peut se révéler extrêmement petit, minuscule.



Ciao Fabio

Mourir sur les routes du Tour France à seulement 24 ans, tel fut le destin cruel et injuste du champion olympique 1992 qui laissa ce jour-là sur le bord de la route un femme et un tout jeune enfant.

L’hommage rendu par la petite reine à ce coureur restera à jamais gravé dans les mémoires collectives.
Plus rien ne sera jamais comme avant dans ce col, dans ce Tour.


Fabio Casartelli : Côme, le 16 août 1970 - Col du Portet d’Aspet, le 18 juillet 1995
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rfcliege.be/
Vinoka
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5136
Age : 28
Date d'inscription : 04/05/2005

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Mer 18 Juil 2007 - 20:16

Un beau (même s'il relate de malheureux souvenirs...) topic comme d'habitude, merci Pat Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrfcl
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5653
Age : 34
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Jeu 19 Juil 2007 - 9:57

Vinoka a écrit:
Un beau (même s'il relate de malheureux souvenirs...) topic comme d'habitude, merci Pat Wink

Merci Wink

Tu l'avais suivi ce tour Vinoka ? Même si j'imagine qu'il date tellement que tu ne dois pas en avoir d'énormes souvenirs... (C'est comme si on me parlait du tour 1989)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rfcliege.be/
Vinoka
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5136
Age : 28
Date d'inscription : 04/05/2005

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Jeu 19 Juil 2007 - 19:05

Patrfcl a écrit:
Tu l'avais suivi ce tour Vinoka ? Même si j'imagine qu'il date tellement que tu ne dois pas en avoir d'énormes souvenirs... (C'est comme si on me parlait du tour 1989)

Non j'ai commencé à suivre le Tour en 1996, l'année suivant ce drame donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrfcl
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5653
Age : 34
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Lun 23 Juil 2007 - 8:55

En cette 15e étape, tout le monde aura une pensée envers le coureur italien ainsi qu'à ses équipiers. Le peloton passera devant la stèle, dans la descente du Portet d'Aspet au kilomètre 102,5 vers 14h10 - 14h40.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rfcliege.be/
Patrfcl
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5653
Age : 34
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Mer 26 Déc 2007 - 10:37

On a appris ce matin avec tristesse la disparition tragique du jeune autrichien Andreas Matzbacher lors de la nuit du réveillon de Noël. Matzbacher n’avait que 25 ans.

Voici le communique de VCN :

Andreas Matzbacher (né le 7 janvier 1982), ancien champion d'Autriche espoir, est décédé la nuit du réveillon.
Il a perdu le contrôle de sa voiture et heurté un poteau de signalisation. Gravement touché à la tête il est décédé sur le coup.
Il a débuté chez les pros grace à l'équipe Saeco, puis est passé par Lampre avant de rejoindre l'équipe Autrichienne


En 2007 Matzbacher avait notamment terminé 16e de la seconde étape du Tour de Suisse (Olten-Lüzern) et 6e de du championnat d’Autriche sur route.

Il a rejoint cette saison l’équipe autrichienne Volksbank et possédait une valeur de un point sur ce jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rfcliege.be/
stcyr
Langue pendue


Nombre de messages : 1738
Age : 27
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Mer 26 Déc 2007 - 20:53

... et je l'avais pris dans mon équipe dès le début.

Quel sport tragique. Tout les ans il arrive au moins un malheur. L'an dernier, c'était Isaac Galvez qui mourrait en chutant sur piste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randonnee-vtt.fr/
Vinoka
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5136
Age : 28
Date d'inscription : 04/05/2005

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Jeu 27 Déc 2007 - 8:56

C'est toujours triste d'apprendre une telle nouvelle. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrfcl
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5653
Age : 34
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Sam 29 Mar 2008 - 9:13

Hier, on a appris le décès de Valentino Fois (Amore & Vita) à 34 ans.

Fois avait notamment participé au Tour de France 1997 avec la Mapei-GB


Communiqué d’actu24 :

Le coureur cycliste italien Valentino Fois, 34 ans, a été retrouvé mort vendredi à son domicile près de Bergame. Les causes du décès de cet ancien équipier de Marco Pantani et qui avait été impliqué dans deux affaires de dopage ne sont pas encore établies.
Professionnel depuis 1996, Fois avait été arrêté en 1998 pour dopage après avoir été contrôlé positif à deux reprises à la DHEA dans le Tour de Suisse et le Tour de Pologne. Il avait été suspendu en conséquence en 2002 pour trois ans alors qu'il courait dans l'équipe de Marco Pantani, la Mercato Uno.
Les causes de la mort de Valentino Fois ne sont pas encore connues. Il a été retrouvé par sa mère avec laquelle il vivait.
En novembre dernier, Fois avait effectué son grand retour en signant avec l'équipe "Amore e Vita". Un mois plus tôt, en septembre 2007, le cycliste avait été condamné à 100 jours de prison, transformé en une amende 4.000 euros, pour avoir volé deux ordinateurs portables dans la rédaction d'un journal local.
Dans un entretien à La Gazzetta dello sport du 14 septembre 2007, il avait expliqué son geste par "une confusion" liée au fait qu'il s'était "remis à boire après avoir arrêté depuis longtemps" et qu'il prenait en même temps des anxiolytiques. Il avait indiqué avoir déjà essayé la cocaïne et avoir "des problèmes de dépression et d'anxiété" et être "en traitement dans un centre de toxicologie de Parme".


http://www.actu24.be/article/sports/cyclisme/deces_a_34_ans_dun_ancien_equipier_de_pantani/124125.aspx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rfcliege.be/
Patrfcl
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5653
Age : 34
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Ven 18 Juil 2008 - 7:51

13 ans déjà ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rfcliege.be/
Diev
Langue pendue


Nombre de messages : 1023
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Ven 18 Juil 2008 - 13:36

J'ai l'impression que c'était hier!!

Il est vrai que c'est idem pour Festina alors que ça fait dix ans!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melouly
Langue pendue


Nombre de messages : 1195
Age : 29
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Jeu 25 Sep 2008 - 18:01

http://www.dna.fr/sport/cyclisme/20080925_DNA009490.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cytep33
Langue pendue


Nombre de messages : 6683
Age : 43
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Jeu 25 Sep 2008 - 19:28

R.I.P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Topic: Hommage aux coureurs disparus   Aujourd'hui à 21:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Topic: Hommage aux coureurs disparus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Topic: Hommage aux coureurs disparus
» Les disparus du 12 janvier
» hommage à michel Corringe.
» The Sim's Topic
» MELI-MELO de PPS (topic de Margaux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teamcyclisme 2015 :: Divers-
Sauter vers: