Teamcyclisme 2015


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Corticoïdes, ces anti-inflammatoires stéroïdiens décriés...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marchy
Langue pendue


Nombre de messages : 2161
Age : 30
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Corticoïdes, ces anti-inflammatoires stéroïdiens décriés...   Lun 7 Avr 2008 - 21:42

"Lundi, l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) a annoncé qu'aucun cas de dopage n'avait été enregistré sur l'épreuve de Paris-Nice, 75 contrôles ont été pratiqué. Pierre Bordry président de l'AFLD a précisé que quelques analyses avaient révélé l'usage de corticoïdes, tous couverts par des autorisations d'usage thérapeutique. L'AFLD, qui avait la pleine responsabilité des contrôles pour cette course disputée cette année sous l'égide de la Fédération française de cyclisme (FFC) en raison du conflit opposant les organisateurs (ASO) à l'Union cycliste internationale (UCI), a pratiqué 58 contrôles urinaires et 17 contrôles sanguins, et demandé 23 prélèvements capillaires afin, le cas échéant, de corroborer une analyse positive sur les échantillons urinaires ou sanguins. M. Bordry s'est félicité des résultats des contrôles sur Paris-Nice et de la stratégie de l'AFLD."

Source: www.velo-club.net


Quelqu'un ici serait-il médecin afin d'éclairer ma lanterne?

Je tiens à préciser avant toute chose:
- contrairement à d'autres, je ne crie pas au dopage, encore moins en citant de nom sans source Wink
- ce topic a juste pour objectif de comprendre le cadre réglementaire et d'ouvrir le débat à ce sujet Shocked
- pour plus de clarté, il n'y aura que ce qui est en bleu (et une ligne en rouge ci-dessus) qui sera de moi. Le reste vient de sources diverses (et oui, un communicateur demande toujours les sources Wink)

J'ai pu trouver ceci concernant l'usage de corticoïdes, anti-inflammatoires stéroïdiens (autre nom de la chose):


Traitement d'urgence: situations aigues entrainant un risque vital (je ne crois pas que ce soit le cas d'un seul des coureurs de ce Paris-Nice)
- choc anaphylactique, oedème de Quincke, laryngite aigüe sous-glottique du nourrisson et de l'enfant
- état de mal asthmatique, myocardites aigües graves, oedème cérébral, vascularites aigües, certaines hypercalcémies

Indication absolue:
rhumatisme articulaire aigu, maladie de Horton, pseudopolyarthrite rhizomélique

Indication d'intérêt reconnu:
polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé, dermatomyosites, polymyosites, sclérodermies, myasthénie grave, hépatite active auto-immune (sauf virales), sarcoïdoses, transplantations d'organes ou tissus, thyroïdite aigüe,

Indications possibles:
asthme, bronchopneumopathies chroniques, sclérose en plaques, épanchements séreux viscéraux non bactériens, zona.

Source: http://www-sante.ujf-grenoble.fr


Première question: qu'entend le communiqué par "quelques analyses" (souligné dans le texte de vélo-club? 5 cas? 10 cas? 20 cas? Il serait peut-être bien qu'on le sache tout de même (en ne citant toutefois pas de nom, car il s'agit là de la sphère privée)?

Un seul cas me semble plausible au niveau des coureurs: l'asthme (les autres infections étant plus importantes et rares, les informations circuleraient très vite, alors que l'asthme est banal).

Question qui en découle: au regard des statistiques, quelle devrait être la fourchette de coureurs atteints par l'asthme sur ce Paris - Nice?


Prévalence de l'asthme:

La prévalence (proportion d'individus d'une population atteints de la maladie à un moment précis) de l'asthme est de 4 à 7% chez l'adulte et de 9 à 14% chez l'enfant. La prévalence semble nettement plus élevée chez les jeunes enfants. Il est cependant difficile, dans ce groupe, d'établir une distinction entre les infections virales et un asthme persistant. L'asthme atteint plus les garçons que les filles chez les petits enfants. Par contre, à l'âge adulte, ce sont principalement (pas uniquement hein, mais c'est une tendance apparemment) les femmes qui en souffrent.

Source: http://homepages.ulb.ac.be


Imaginons alors la fourchette de base à l'âge adulte (4 à 7%). Sur les 75 contrôles pratiqués, il devrait donc, statistiquement, y avoir entre 3 (4% des 75 contrôles) et 5,25 (7% des 75 contrôles) cas concernés.

Mais si on considère que les hommes sont moins touchés que les femmes à l'âge adulte (ben oui ils n'ont plus 12 ans tout de même), la fourchette se déplace vers la gauche. Imaginons qu'elle soit alors de 3 à 6% chez les hommes. Combien de cas devraient alors être concernés? Je vais faire les calculs pour vous: entre 2,25 (3% des 75 contrôles) et 5 (6% des 75 contrôles) cas.

Cela correspond-il au "quelques analyses"?

Personnellement, j'ose croire que oui. Mais je me pose tout de même la question.

Et quand bien même on ne peut priver les réels coureurs touchés par ces gênes de soins, il est patent qu'il existe là une réelle porte ouverte aux "certificats médicaux bidouillés".

J'attends vos réactions et je stoppe là pour ce soir. Il y aurait encore tant de choses à relever et à analyser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.infosports.be
kalinka
Langue pendue


Nombre de messages : 2700
Age : 31
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Corticoïdes, ces anti-inflammatoires stéroïdiens décriés...   Mar 8 Avr 2008 - 11:41

Moi, ce qui m'inquiète le plus c'est qu'il n'y ai eu que 75 contrôles effectués... Pourtant, cette course était sous l'égide du pays roi de la lutte anti-dopage... Paraît-il... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imperatoria.skyblog.com
cytep33
Langue pendue


Nombre de messages : 6669
Age : 43
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Corticoïdes, ces anti-inflammatoires stéroïdiens décriés...   Mar 15 Avr 2008 - 1:26

Ne pas oublier le phénomène appelé "asthme d'effort" qui apparaît chez bon nombre de sportifs(il me semble avoir lu 20%)maiseffectivement avec les cyclistes on est au-delà de ce taux (en tout cas sur letdf2007)ce qui implique l'existence de certificats bidons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Corticoïdes, ces anti-inflammatoires stéroïdiens décriés...   Aujourd'hui à 11:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Corticoïdes, ces anti-inflammatoires stéroïdiens décriés...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corticoïdes, ces anti-inflammatoires stéroïdiens décriés...
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» Club anti-mathématiques ! =3
» L'Anti-seiche du Poulpe. 10/09 Septembre 2011.
» Noveau plan anti-drogue des USA dans la Caraibe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teamcyclisme 2015 :: Divers-
Sauter vers: